Urbanisme et démocratie locale

Choisy-le-Roi

Par Danièle GAULIER – MoDem Choisy-le-Roi- Avril 2015

Les transports, le logement et le développement économique sont les principales priorités du projet « Grand Paris ». Concernant le logement, les objectifs sont ambitieux, puisque l’Etat souhaite en Ile de France un rythme annuel de construction de 70 000 nouveaux logements alors qu’actuellement la région plafonne à peine à 45 000 logements par an. Dans cette optique et depuis le mois d’octobre 2014, des comités interministériels tentent d’identifier les sites de la région Ile de France ayant un potentiel de création de logements.

Un article du 8 avril 2015 paru dans le journal « Le Parisien » évoque un objectif de construction d’ici 2030 de 3 500 logements sur les territoires de Créteil et de Choisy le roi. Toujours, selon le Parisien, 1 000 logements pourraient être construits sur une partie des 150 hectares du parc interdépartemental des sports de Choisy le roi. Cette information, si elle se confirme, met en lumière la nécessité de suivre et d’être informé sur les différents projets du « Grand Paris » qui touchent à notre environnement tant sur le plan communal que départemental et régional. Enfin, la question est de savoir de quels moyens nous disposons, en tant qu’habitants, pour être acteurs du projet « Grand Paris » et non simples spectateurs d’une évolution que nous refusons de subir compte tenu des risques de dérives possibles en matière d’urbanisme.

Bien entendu, nous rappelons notre opposition la plus ferme à ce projet, car depuis de nombreuses années, le Parc interdépartemental des sports de Choisy-le-Roi fait la fierté des Choisyens. Dépendant de la Ville de Paris et du Conseil Départemental du Val de Marne, il a été conçu dans les années 1930 et sa réalisation s’est étagée jusqu’aux années 1970. Ce parc permet la réalisation de projets sportifs – facteurs d’intégration sociale – et scolaires et représente pour beaucoup de familles la seule possibilité de sortie le week-end. Nous devons donc défendre le parc interdépartemental des sports de Choisy-le-Roi contre tous projets autres que ceux ayant un objectif sportif ou de loisir. Il faut savoir que la construction de 1 000 logements, qui est déjà un seuil très significatif, ouvrirait la porte à d’autres projets immobiliers et compromettrait à terme la survie du Parc interdépartemental des sports de Choisy-le-Roi et l’équilibre écologique.

lire la suite sur le site du Modem de Choisy Le Roi

Villes: 
Thématiques: