Le tissu associatif : un potentiel à développer

Choisy Le Roi

La densité du tissu associatif constitue une véritable richesse pour une ville et c’est notamment le cas à Choisy-le-Roi. Les associations font ainsi partie de la vie quotidienne et permettent à chacun de poursuivre des activités dans les domaines artistiques, du sport, de la solidarité entre autres.

Ces associations sont malheureusement souvent financièrement fragiles et parfois dépendante du financement public. Ce financement public est certes une reconnaissancepar les collectivités de la richesse et de la diversité du tissu associatif. Néanmoins, dans le contexte budgétaire contraint actuel, une nouvelle approche s’impose :

  • Les associations doivent bénéficier d’une visibilité sur leur aveniret pour cela la généralisation de conventions pluriannuelles, évaluées et glissantes est essentielle pour la mise en place d’actions à long terme ;
  • Au-delà des subventions, les appels à projetsdoivent être privilégiés dans les dynamiques de financement ;
  • Les associations doivent travailler à la constitution de fonds propreset être accompagnées par de la sensibilisation et de la formation à la notion d’équilibre budgétaire ;
  • Le mouvement associatif doit bénéficier d’une représentativité à travers un Conseil Local de la Vie Associativequi pourrait constituer un interlocuteur permanent auprès de la ville.

Par ailleurs, le bénévolat est essentiel. Il est la preuve que tout n’est pas marchand car l’essence même du bénévolat, c’est la gratuité de l’engagement. Dans de nombreux secteurs, les bénévoles sont les premiers acteurs d’une solidarité par ailleurs défaillante. C’est le cas dans l’action humanitaire, l’accompagnement des malades et des personnes âgées. Il faut une protection juridique de l’activité du bénévole et pour cela mettre en place un statut du bénévole. Il doit permettre :

  • un remboursement plus faciledes frais engagés par les bénévoles ;
  • une prise en compte des acquis, de l’expérience du bénévolatqui puisse être validée. Nous proposons également que des bénévoles puissent disposer, dans certaines conditions, de droits d’absence à leur travail pour se consacrer à leurs missions au service de la collectivité ;
  • une validation de droits complémentaires à la retraiteaccordée aux bénévoles.

 

En vous souhaitant une rentrée aussi agréable que possible,

Jean-Marc BRIENNON pour le Groupe Mouvement  Démocrate- UCA

www.mouvementdemocrate-choisyleroi.fr

Villes: